Histoire du judo

Le terme judo est composé de 2 kanjis qui signifient :

- souplesse    (, )

- la voie         (, )

La volonté du fondateur du judo, Jigoro Kano, était de démocratiser une discipline qui demande autant de ressources physiques que mentales se basant sur l'école d'arts martiaux japonais traditionnels.

La légende dit que Jigoro Kano s'est inspiré de la contemplation d'arbres enneigés pour établir les fondements du judo. On raconte qu'il remarquait que les branches des cerisiers se comportaient différemment des branches des roseaux. En effet, il remarquait que les branches des roseaux, plus souples que les branches des cerisiers, ne se cassaient pas. C'est ainsi que le judo, voie de la souplesse est née.

Code moral du Judo

Le judo est issu des arts martiaux japonais, qui s'est imprégné du Bushido (principe que les samouraïs devaient respecter, littéralement voie du guerrier). Cet art martial véhicule des valeurs moraux qui s'interfèrent les unes aux autres construisant une formation morale.

Jigoro Kano, fondateur du judo, a voulu articuler la formation du corps (physique) et de l'esprit (code moral). Depuis sa création l'enseignement du judo s'accompagne de la formation moral. Ainsi, les judokas se doivent de connaître, étudier et respecter le code moral que vous retrouverez ci-dessous.

Les principes que doit respecter le judoka :

.........................................................................................................................................................................................................................................................................

L'amitié , «C’est le plus pur des sentiments humains»

L'amitié est un sentiment. Le judoka doit faire vivre cette amitié et se doit d'appliquer les autres codes moraux à l'égard de cet(te) ami(e).

 .........................................................................................................................................................................................................................................................................

Code Moral Judo CourageLe courage , «C’est faire ce qui est juste»

Le courage doit être un principe que le judoka doit suivre dans sa vie quotidienne. Le judoka se doit de réfléchir sur ses actes et anticiper son action afin que cette dernière soit juste.

 .........................................................................................................................................................................................................................................................................

Code moral Judo Sincérité La sincérité, «C’est s’exprimer sans déguiser sa pensée»

Le fondateur du Judo rejette la duperie et le mensonge. Ainsi, le judoka se doit d'être honnête tant dans la confrontation physique contre son adversaire, que dans sa relation aux autres dans sa vie quotidienne. Cela suppose que le judoka doit être intègre, respecte un code moral afin de ne pas devoir dissimuler sa pensée et rester loyal envers les autres.

.........................................................................................................................................................................................................................................................................

L'honneur, «C’est être fidèle à la parole donnée»

Une personne considérée d'honneur est une personne véhiculant des valeurs, des codes de pensés et philosophiques  qui lui permettront d'agir de façon morale . Ainsi, il n'a pas besoin que d'être sous la contrainte pour rester lui même. Il agira car il jugera que cet acte est bon. C'est ainsi qu'il respectera sa parole, car avant tout, il se respecte.

.........................................................................................................................................................................................................................................................................

La modestie, «C’est parler de soi-même sans orgueil»

Se maîtriser, se décentrer de soi-même et maîtriser des sentiments aideront à respecter ce principe et cette qualité. On n'existe réellement qu'à travers le regard d'autrui, tout comme lorsqu'un judoka combat contre un autre; il n'existe qu'à travers les autres.

De nos jours, dans un monde qui récompense la provocation ou des comportements exagérés, le code moral du judo rappelle un principe important qui est l'humilité.

On regrette parfois le comportement extravagants de certains judokas lors des compétitions, en décalage avec les principes du judo.

.........................................................................................................................................................................................................................................................................

Code Moral Judo, le respect Le respect, «Sans respect aucune confiance ne peut naître»

La confrontation avec un adversaire ne signifie pas la destruction. Même dans le combat, les adversaires doivent pouvoir se faire confiance.

.........................................................................................................................................................................................................................................................................

Code moral Judo, Contrôle de soi Le contrôle de soi, «C’est savoir se taire lorsque monte la colère»

Le contrôle de soi est un élément à travailler et à renforcer en permanence. Ce principe est essentiel pour progresser dans le "corps" et dans "l'esprit". Il est d'autant plus important que c'est l'élement élementaire pour préserver son energie, contrôler sa technique et sa stratégie lors de confrontations dans les compétitions ou entraînements de judo. La confiance et le contrôle de soi sont intimement liés.

.........................................................................................................................................................................................................................................................................

Code moral Judo, Politesse La politesse, «C’est le respect d’autrui»

La salutation donc la politesse est le tout premier principe que doit apprendre le judoka. De plus, il doit intégrer que face à lui, il n'y pas un adversaire mais un partenaire à qui il se doit de montrer son respect. C'est à travers ce principe simple et rituel qu'un judoka existe et évolue à travers son club et ses pairs.

 

 

  images1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×